Le Code 128 a été développé en réponse au besoin de certaines industries de pouvoir utiliser une sélection plus large de caractères que celle proposée par le Code 39. Le Code 128 est ainsi susceptible d’encoder le jeu Ascii complet, soit 128 caractères (chiffres + lettres + symboles) et dispose d’algorithmes de cryptage sécurisés assez avancés. De par sa densité, le Code 128 est particulièrement adapté aux applications pour lesquelles la longueur d’étiquette est restreinte. C’est pourquoi il a longtemps été la référence dans l’industrie pharmaceutique. Le Code 128 se retrouve également sous l’appellation EAN 128 : on lui a juste inséré un caractère de Fonction, placé en première position du message. Ce caractère, lu par le lecteur, n’est pas transmis au système. Il lui permet juste de s’assurer que le symbole lu est un EAN 128 et non un Code 128 standard.

  • Particularités :

Le Code 128 est un code alphanumérique haute densité, cette densité variant, selon que les caractères encodés sont numériques ou alphanumériques.

Le Code 128 se décline en 3 tables distinctes, avec possibilité de les mélanger à l’intérieur d’un même code :

Table A : Majuscules et caractères de contrôle ;

Table B : Majuscules et minuscules ;

Table C : Numérique (par paire).

Chaque caractère est symbolisé au moyen de onze modules (sauf le caractère de début et de fin qui en comprend treize). Chaque caractère est composé de 3 barres et 3 espaces (4 et 3 pour le caractère de début/Fin). Les barres représentent toujours un nombre pair de modules et les espaces un nombre impair. Le Code 128 comprend automatiquement un caractère de contrôle.

  • Domaines d’utilisation :

Le code 128 est utilisé dans la plupart des industries, telles que le Transport, l’automobile, la Santé ou encore la Distribution.

  • Avantages / inconvénients :

Généralisation du Code 128 dans l’Industrie grâce à sa compacité et à sa sécurité intrinsèque et utilisation possible des 3 Tables le composant dans le même code.

Fermer le menu