Le code à barres numérique haute densité EAN (abréviation de European Article Numbering) a été développé pour devenir un code à barres « universel » et est progressivement devenu LE code à barres des produits de grande consommation en Europe et dans les pays anglo-saxons avec l’UPC (abréviation de Universal Product Code). L’EAN est, pour partie, constitué d’un nombre de 4 ou 5 chiffres, correspondant au numéro d’enregistrement des fabricants, en tant que membres participant au système EAN. Ce numéro est délivré par l’organisme européen GS1 (anciennement GENCOD).

Dans ses versions EAN 8 et EAN 13, le Code EAN permet de coder respectivement 7 ou 12 chiffres, les 8ème et 13ème chiffres correspondant à la clé de contrôle. Le Code EAN 8 est plus spécifiquement utilisé pour des produits ne pouvant accepter que des étiquettes de taille réduite. Pour les applications nécessitant de coder des informations variables sur les produits de grande consommation (date de fabrication, date limite de vente, etc.), une version complémentaire a été développée, connue sous le nom de EAN 128.

  • Particularités :

Les symboles EAN codent 8 ou 12 caractères toujours numériques, auxquels est toujours ajoutée une clé de contrôle. Le Code EAN utilise une technique de décodage particulièrement adaptée aux symboles imprimés sur les emballages par les moyens d’imprimerie traditionnels. Pour permettre une lecture omnidirectionnelle plus aisée, le symbole peut être décodé en deux moitiés puis reconstitué : ainsi, chaque moitié peut facilement être plus haute que large. Il code les caractères de gauche avec les deux parités, 3 sur 6 ayant une parité paire. Le 13ème caractère peut donc être inclus dans la séquence de parité du demi-code gauche. Pour certaines applications particulières de ce code, des caractères supplémentaires sont ajoutés à la droite du symbole de base, séparés de celui ci par un espace (identification des journaux et magazines).

Suivant le type de produit encodé, les 13 chiffres d’un EAN 13 peuvent avoir des significations différentes. De manière générale toutefois : les 2 ou 3 premiers correspondent au pays de provenance du produit, ou à une classe normalisée de produits ; les 4 ou 5 suivants sont le numéro de membre de l’entreprise participant au système EAN ; les 5 suivants sont le numéro d’article du produit ainsi marqué ; le treizième est une clé de contrôle, calculée en fonction des douze précédents.

  • Domaines d’utilisation :

EAN et UPC ont été développés pour devenir le standard en matière d’identification des produits de grande consommation destinés à la Grande Distribution.

  • Avantages / inconvénients :

Grâce à son chiffre de contrôle, l’EAN est relativement sécuritaire. Sa longueur varie en fonction de la version choisie (EAN 8 ou EAN 13). L’EAN ou UPC est devenu un standard mondial, dont la gestion nécessite un enregistrement de la part des fabricants souhaitant en faire usage.

Retour à la liste

Fermer le menu