Toshiba B SX4

imprimantes-etiquettes

MODÈLE ARRÊTÉ, REMPLACÉ PAR LA TOSHIBA B-EX4 T1 (Voir ICI)

Pièces détachées et têtes d’impression disponibles jusqu’à épuisement des stocks

LA TOSHIBA B-SX4, imprimante industrielle d’étiquettes, perpétue la tradition d’innovation technique propre aux imprimantes hautes performances TOSHIBA. Succédant aux TEC B-472 et B-482, elle propose, grâce à de nouvelles avancées technologiques, davantage de performances, de fonctionnalités et une plus grande fiabilité pour des domaines d’application aussi variés que l’industrie chimique, pharmaceutique, textile, électronique ou des télécoms.

Fiche technique (PDF)

L’imprimante d’étiquettes industrielle TOSHIBA B-SX4 200 dpi (8 dots) dispose d’une vitesse d’impression élevée de 254 mm/sec max. pour une laize d’impression de 104 mm. Mais si la norme est maintenant à l’impression haute vitesse, TOSHIBA n’a pas négligé le débit global en l’améliorant par un processeur RISC 32 bits rapide, ainsi que par l’ajout de mémoire buffer DRAM et de mémoire Flash pour les programmes et le stockage de données.

La tête d’impression 203 dpi de l’imprimante d’étiquettes TOSHIBA B-SX4 bénéficie d’innovations telles que le contrôle de l’historique de la chauffe à 7 niveaux, le système innovant “hyperheater” ou encore un film de protection alpha amélioré, l’ensemble concourant à porter sa durée de vie à environ 100 km (en transfert thermique). L’économiseur de films optionnel permet quant à lui d’économiser le consommable sans influer sur le débit d’impression.

Un capot en acier et un mécanisme interne robuste concourent à garantir la fiabilité exceptionnelle de l’imprimante TOSHIBA B-SX4 .

L’imprimante TOSHIBA B-SX4 propose un large choix d’interfaces, dont 2 ports Série et un Port Parallèle dans sa configuration de base, ce qui permet de la connecter à l’ensemble des systèmes existants.

La technologie RFID répond aux besoins grandissants de la gestion de la chaîne d’approvisionnement. Des informations texte, codes à barres et graphiques sont toujours imprimées sur les étiquettes, mais en même temps des informations complémentaires sont mémorisées dans des circuits intégrés utilisant des fréquences radio, qu’il est possible par la suite de relire ou de modifier à la demande. De fait, ces imprimantes gèrent l’ajout du RFID simplement comme un code à barre supplémentaire ; donc l’utilisateur n’a pas besoin de connaissances particulières sur la RFID, il lui suffit d’envoyer les informations et l’imprimante fait le reste.

Têtes d’impression de rechange – CLIQUER ICI.

Rubans transfert thermique TOSHIBA – CLIQUER ICI.

Rechercher
Generic filters

Articles récents